Fourche et joints spi

Pour lever l'avant de la moto, j'utilise un cric de voiture

Je relie ensuite le guidon au plafond grâce à une sangle réglable passant autour d'une poutre.
Ainsi, si le cric venait à flancher, la moto ne s'écraserait pas au sol
Déclipser le guide du câble de compteur en tirant dessus

Déposer le garde-boue avec une clé de 12 à œil à cliquet est un jeu d'enfant

Dévisser les boulons de 8 mm de maintien des guides des durites de frein. Il y en a un de chaque côté

Dévisser les boulons de 12 mm de maintien des étriers

Déboîter les étriers et les suspendre à des tendeurs accrochés au guidon pour qu'ils ne pendent pas au bout des durites

Deux BTR sont nécessaires pour dévisser l'écrou d'axe de roue si l'on a desserré les deux fourreaux. On peut aussi ne débrider que celui de l'écrou côté embrayage de compteur, dévisser l'écrou et débrider l'autre côté ensuite pour extraire l'axe de roue, à la condition que l'axe ait été rentré dans le bon sens 

Voici l'extraction de l'écrou ...

... et l'extraction de l'axe

Ôter l'entretoise côté opposé à l'embrayage de compteur

Voici l'axe de roue, l'entretoise et l'écrou. L'ensemble est symétrique et pourrait fort bien se monter à l'envers.

Débrider les tubes au niveau du té supérieur ...

... et du té inférieur. Là, je fais coulisser le tube vers le bas pour dégager le bouchon supérieur, puis je rebride au niveau du té inférieur

Une clé à cliquet et une douille de 22 mm permettent de desserrer le bouchon

Voici les deux bras de fourches déposés et installés sur un carton pour ne pas esquinter les pieds des fourreaux sur le béton du garage

Reste à dévisser complètement les bouchons.
On voit d'abord apparaître les joints toriques ...
Puis une entretoise d'appui sur le tube de compression du ressort, qui agit sur celui-ci via une rondelle spécifique
Voici le ressort, dont les spirales sont plus resserrées en partie supérieure
Je vidange les tubes en pompant sur tubes et fourreaux, tête en bas pour l'écoulement dans le bac



Afin de passer une bonne nuit, j'installe des chandelles sous le moteur au cas improbable où le cric lâcherait et ma sangle aussi

Pour desserrer le corps de pompe, il faut une clé de 30 mm, si possible à douze pans. Voici celle fabriquée pour l'occasion, avec un écrou de serrage de bras oscillant à six pans de 30 mm par mon pote Yves


Je prends le bras de fourche dans l'établi de cette manière, assez idéale pour travailler et surtout sans serrer directement le fourreau. Ainsi, la BTR peut-être bloquée sur l'établi avec une rallonge pendant que je force sur la clé dans le tube

Voici le boulon qui bride le corps de pompe au fond du fourreau. L’étanchéité est réalisée par in simple joint cuivre

Ôter le cache poussière qui vient facilement 

Ôter le circlip de maintien du joint spi
...En tirant par petits coups sur le tube, vient d'abord le joint spi fatigué ...

 ... puis cette grosse rondelle ...


... et la bague de centrage du tube dans le fourreau

Le corps de pompe est extrait avec le tube.
Ici, il est venu avec la bague de centrage "téflon" du pied de fourche

Voici l'intérieur du fourreau vide.
Au fond, le trou ou vient se visser le corps de pompe, centré par la bague "téflon"

Voici l'empreinte de 30 mm du corps de pompe

De droite à gauche et de haut en bas :
- la rondelle d'appui de l'entretoise sur le ressort
- la bague de centrage du bouchon
- le bouchon de fourche
- l'entretoise
- le ressort
- la bague de centrage du corps de pompe sur le pied de fourche
- l'écrou de serrage du pied de fourche et sa rondelle joint
- le tube de fourche
- le ressort du corps de pompe
- le fourreau de fourche
- le vieux joint spi
- le vieux cache poussière
- le circlip de maintien du joint spi
- la rondelle d'appui du joint spi sur le fourreau
- le corps de pompe
- la bague de centrage du tube dans le fourreau
Il faut tout remonter dans le bon ordre

Pour rentrer le nouveau joint spi, rien de tel qu'un peu d'huile sur le tube et cet outil spécial

Hauteur de l'huile dans le tube compressé sans ressort : 119 mm

On rentre ensuite le ressort dans le tube, spires rapprochées vers le haut, sans oublier la rondelle d'appui ...

... de l'entretoise de 125 mm ...

... puis la rondelle de centrage du bouchon ...

... et enfin le bouchon
Reposer les tubes et tout ce qu'on a déposé en ordre inverse.

2 commentaires:

  1. bjr quelle huile as tu mis? et la mesure tu l as prise comment? 119 CA CORRESPOND a quoi et ou

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, tu es champion. bien expliqué et efficace.
    Hercol

    RépondreSupprimer